Heures d'ouverture, Lundi au Jeudi : 9:00 à 17:00, Vendredi : 9:00 à 15:00
caroledugal@gmail.com 418-932-2205

Bienvenue sur mon blog

31
Mai

Les ongles d’hier à aujourd’hui!

Écrit par Carole Dugal, le 6 octobre 2015
Cette article est paru dans le magazine Ongles Addict Québec #2

Nous rêvons toutes d’avoir de beaux ongles naturels longs et durs. Mais seulement, une minorité des femmes ont ce privilège. Les autres femmes, comme moi avons recours au modelage de faux ongles pour bénéficier de ce symbole de féminité et d’élégance suprême!

Mais regardons comment tout ça a commencé?

La pratique elle-même de la manucure est très ancienne. Nous devons retourner quatre mille ans en arrière pour y découvrir ses origines. Les plus vieux instruments de manucure ont été découverts dans les tombeaux des reines et des pharaons d’Égypte. Dans les différentes cultures du Moyen-Orient, la pratique de la manucure est présente sous différente forme, mais elle consistait surtout à se peindre les ongles. Les Romains peignaient leurs ongles avec un mélange de graisse de mouton et de sang, tandis que les femmes turques teignaient leurs ongles avec un mélange de pétales de rose cuite. Même dans le temps biblique les femmes teignaient leurs ongles de mains et de pied ainsi que leurs cheveux avec du henné.

Plus tard dans les années 1350 à1650 en Chine, les Chinois ont Également peint leurs ongles. Pour ce faire, ils fabriquaient des vernis à ongles  à partir de blanc d’oeuf de cire de gomme arabique et de teinture de nature végétale. De plus, la coutume des ongles longs chez les femmes nous vient tout droit de la Chine et cela concernait le rang social. Ce sont les femmes de famille bien nantie qui avaient les ongles longs, comme elles avaient les moyens d’avoir des domestiques pour exécuter les travaux manuels cela leur permettait de soigner précieusement leurs ongles naturels avec des soins de manucures et ainsi préserver leur longueur.

 Jusqu’au XXe siècle, les vernis à ongles colorés étaient plutôt rares dans l’hémisphère occidental. Au lieu de colorer les ongles, les femmes optaient pour une esthétique pure avec des mains propres et des ongles aux bouts blancs de forme régulière, ce qui constituait l’étiquette de la beauté et de la noblesse. Les soins de manucure dans les années 1800 se résumaient à un peu de jus de citron ou de vinaigre et d’eau pour blanchir le bout de ceux-ci. Il y avait aussi quelques produits commerciaux comme les polissoirs, les limes à ongles de cristal ou d’émeri, de crème pour les mains et les cuticules ainsi que toute sorte de produits blanchissants pour les ongles. Les soins de manucures étaient évidemment un signe de richesse et qui par le fait même contribuait à une image de pureté et de beauté à cette époque.

Mais tout a changé avec l’invention du vernis à ongles que l’on connaît aujourd’hui et les films hollywoodiens. Hum…, pourquoi les films? Les actrices de film des années 1920 qui symbolisaient la modernité de la femme affichaient à l’écran des ongles peints avec des couleurs subtiles, mais d’une brillance sans pareille. Bien malgré lui, le film hollywoodien fut un acteur majeur dans de la popularité du vernis à ongles, car cette nouvelle laque de plus en plus présente sur les ongles des actrices fit grandir la demande au sein de la population féminine pour ce produit. Alors on peut dire que grâce au film, ce magnifique produit appelé Vernis à ongles fut disponible dans les commerces et accessible à toutes, bien qu’il était encore considéré comme un produit de luxe.

Les premières couleurs de vernis à ongles ont été produites dans des teintes très subtiles comme le rose, le corail et le naturel. Il ne faut pas oublier que la beauté était encore relié à la pureté à ce moment.

Les vernis de couleur comme le rouge n’étaient pas encore disponibles jusqu’au début des années 1930 ou les couleurs profondes et opaques firent leurs apparitions lorsque Charles Revson et ses partenaires ont développés une méthode pour ajouter des pigments dans les laques plutôt que les colorants. L’entreprise, Revlon inc., est née! Leurs vernis à ongles sont devenus célèbres dans les années 1950 grâce à la campagne publicitaire « Fire and Ice » qui annonçait une gamme de vernis à ongles et de rouges à  lèvres révolutionnaires. Le visuel dramatique et les textes aguichants sont parmi les premières publicités qui ont affichées les cosmétiques ouvertement à la sexualité. Vive le rouge!

Depuis les années 1980, nous avons vu les couleurs de vernis à ongles se multiplier avec une utilisation de plus en plus populaire chez les femmes de tous les rangs sociaux. Pour répondre à cette forte demande, les fabricants ont développés des vernis à  séchage rapide pour les femmes de notre époque ayant une vie active. Les couleurs vives sont maintenant offertes dans des teintes inhabituelles passant du pastel aux couleurs métallisées, sans oublier que certains vernis contiennent des éléments décoratifs comme les paillettes.

Dans le courant de l’année 1994, la compagnie Chanel a lancé une vague sans précédent avec son nouveau vernis noir-rouge profond portant le nom de «Vamp» qui fut porté par l’actrice Uma Thurman dans le film «Pulp Fiction». Avec cette couleur, Chanel a ouvert une nouvelle voie sans le savoir, celle des salons de manucure populaire.

Depuis, cette vague Rouge, elle nous a amenés à dépenser plus de 6 milliards de dollars chaque année dans les salons de manucure en Amérique pour obtenir une application parfaite de vernis à ongles. Et deviner la couleur la plus populaire aujourd’hui, le Rouge « Vamp » !  Ce nouveau service de manucure est devenu rapidement populaire dans le monde entier et nous y avons vu naître les «Nail Bar» aux quatre coins de la planète. Comme les mains sont maintenant considérées comme une partie importante de l’image professionnelle, les femmes consomment ce service sur une base régulière, et même si les soins de manucure attirent davantage les femmes, il n’en reste pas moins que certains hommes sont maintenant des clients réguliers de ce type de pouponnage personnel.

Les nouvelles technologies ont également infiltrées le monde des ongles. Maintenant, il est possible d’allonger les ongles naturels avec des extensions collées sur ceux-ci à  l’aide d’adhésifs et de les styliser en les recouvrant avec des produits de modelages d’ongles comme l’acrylique et le gel UV. Les ongles longs et durs sont maintenant accessibles à toutes celles qui le désirent!

De nos jours, le monde des ongles ne résume plus au simple vernis à ongles appliqué sur ceux-ci, mais bien, un univers tout entier de fantaisie pour les ongles qui ont donné naissance au populaire «Nail Art» que nous connaissons aujourd’hui. Les ongles sont devenus pour les artistes de cette discipline des toiles naturelles ou l’imagination créatrice peut prendre son envol et s’exprimer sans retenue.

Je sais, avant de terminer je ne peux passer sous silence un commentaire de votre part que j’entends depuis mon bureau!  Bien sur dans les produits de modelage des ongles il y a la technique de résine et poudre. Mais comme cette technique est encore jeune et propre au Québec, elle ne fait pas encore partie de la grande histoire de l’ongle à l’échelle mondial. Mais qui sait un jour peut-être?

Amicalement,

Carole Dugal